L'année dernières, les limaces qui semblent se plaire énormément dans le BRF, n'ont laissé aucune chance à mes semis. Bien aidé par l'agrochimie lourde (des granulés) Je croyais m'être débarrassé des ravageurs qui mettent en péril la survie de ma famille (heureusement, nous sommes sauvés, le supermarché n'est pas trop loin).

Pensez-vous ! Cette fois ce sont les campagnols qui attaquent ! Résultats :

  • sur 30 pieds de poireaux repiqués, il en reste aujourd'hui 5.
  • mes carottes, dont les semis ont courageusement résistés aux limaces et à un printemps très frais, ressemblent aujourd'hui à ça :

  • mes patates ingénieusement cachées sous du BRF ? Une catastrophe ! L'année dernière j'ai tiré 70 kg. Cette année, sur la même surface j'ignore si j'arriverai à en faire le cinquième. Voici à quoi ressemblent la majorité des pieds, après le passage de sieur campagnol.

  • Je déplore également la disparition de quelques oignons (50% à vue de nez)

Bref, c'est l'hécatombe, la Bérézina, la retraite de Russie, l'hiver sera long et la famine sévère.

Il est vrai que certains facteurs ont pu jouer en ma défaveur.

  • Le fauchage tardif du champs bordant le potager, a offert un abri sûr aux rongeurs, habituellement plus exposés aux renards, chats et rapaces.
  • Le BRF posé en paillage sur mes patates s'est sans doute avéré plus facile à conquérir que si je l'avais incorporé.
  • Mon inefficacité (et in-assiduité) à poser des pièges efficacement.

Cette fois, je ne compterai par sur l'agro-chimie pour sauver ma récolte. Un peu de poison serait sans doute efficace, mais il est hors de questions que je mette en péril toute une chaîne alimentaire pour me débarrasser de cet ennemi. La meilleure solution reste l'acquisition d'un chat, mais, outre une allergie de ma fille à ses poils, je lui reproche de ne pas faire de distinction entre les campagnols, les passereaux, les lézards, et à peu près tous ce qui bouge dans un jardin.

J'en reste là pour l'instant. Je constate les dégats dans une grande impuissance.

Vos idées et suggestions sont les bienvenues...