Mes craintes d'avoir définitivement éloigné les vers de terre en mélangeant de la sauge à mon BRF sont éloignées. En plantant quelques vivaces je constate avec joie que le sol est gorgé de vers. Ils s'étaient sans doute enfouis profondément pendant l'hiver et son désormais remontés à la surface. Le sol s'anime doucement d'une vie riche et variée. Outre les micro-organismes invisibles qui sont sans doute présents en grande quantité, je constate la présence d'une grande variété d'insectes et d'arthropodes. Certains forts communs tels les fourmis, les gendarmes ou les araignées chasseuses (pardosa amentata), mais aussi des animaux que j'avais jusqu'à maintenant rarement l'occasion d'observer. Je trouve en particulier un grand nombre de gros acariens rouges prédateurs, c'est sans doute le signe d'une grande quantité de « gibier ». les hyphes fongiques (champignons) sont moins présents qu'aux premiers jours du dégel, mais le sol s'est considérablement asséché en surface. Ma butte de pur BRF ne se composte par rapidement, du moins pas assez à mon goût. Elle est cependant complètement colonisée par du mycélium blanc, mais le processus de décomposition semble long à se mettre en route.